Compagnie Asphalte

Re-création 2019

Oroonoko, le prince esclave

Spectacle musical dès 8 ans. Oroonoko est un jeune prince africain, trahi et vendu comme esclave au Surinam. Aphra Behn est une jeune écrivaine anglaise, éprise de liberté et de justice. Au cours de son séjour au Surinam dans les années 1660, elle se lie d’amitié avec lui et nous rapporte l’histoire de ce prince esclave.

Inspiré de son récit, le spectacle nous transporte des côtes africaines de Cormantine jusqu’au Surinam, alors colonie anglaise, et fait se rencontrer Européens, Africains et Indiens d’Amazonie. Sur scène, quatre comédiens accompagnés d’un musicien racontent, rejouent et chantent cette épopée qui traverse des questions qui nous sont proches : l’exil, la révolte, l’injustice, la confrontation à l’autre et la rencontre des cultures.



« C’est le bon spectacle tout public. Pour les enfants c’est très beau, il y a pour les enfants une histoire simple avec un beau souffle épique, et en même temps plusieurs niveaux de lecture pour les adultes. » France Culture, le coup de cœur de La Dispute / « un jeune public de grande estime pour toutes les générations, tant il fait la part belle à l’imaginaire (…) Ayant l’intelligence de préserver la singularité des points de vue dans la puissance salvatrice de la choralité (…) Aline César distancie, déniaise et dépsychologise tout l’exotisme fabulateur du conte. Le spectacle incarne alors cette force pure de l’allant qu’initie la fuite d’Oroonoko, l’indomesticable prince esclave, et son fameux slogan existentialiste (« aller et être »), la comédie musicale avec ses rengaines chantées dans toutes les langues et son énergie poétique (imitant parfois celle de Césaire) se transformant elle-même en modeste fugue, dans tous les sens nobles du terme. » I/O Gazette / « L’épopée scénique – belle écriture poétique – relève de l’actualité brûlante : l’exil, les migrations, la révolte, l’injustice, la confrontation à l’autre, l’identité et la rencontre des cultures. (…). Les quatre comédiens sont multidisciplinaires et polyvalents, à la fois forts d’un jeu individuel et d’une partition collective. » Hotello, blog de Véronique Hotte / « constamment sous le feu de la musique chatoyante de Dramane Dembele  (…) la pièce fait la part belle à l’énergie sans faille des comédiens. » Froggydelight / « un attachant spectacle, impeccablement rythmé et plein d’entrain. » Arts-chipel.fr / « Beau travail de mise en scène et d’interprétation (…) un spectacle intelligent et bien rythmé ». A2S Paris


Voir toute la revue de presse

AGENDA

Mardi 23 novembre 2021 à 10h et 14h
Micro Folie, Sevran
14 avenue Dumont d'Urville, 93270 Sevran

Du jeudi 25 novembre au vendredi 4 décembre 2021
Saint-Laurent du Maroni, Camp de la Transportation
calendrier en cours
Rue du Lieutenant Colonel Chandon, 97320 Saint-Laurent-du-Maroni

Samedi 4 décembre 2021 à 17h
L’Eldorado, Cayenne
23 Rue Léon-Gontran Damas, 97300 Cayenne

Dimanche 23 janvier 2022 à 16h
Maison du Peuple, Pierrefitte-sur-Seine
12 Boulevard Pasteur, 93380 Pierrefitte-sur-Seine

Du jeudi 3 au samedi 5 février 2022
Théâtre de Macouria, Scène conventionnée de Guyane, Macouria
à 9h les 3 et 4 février 2022
à 18h le 5 février 2022
77 rue Léopold Héder - BP 19 - 97355 Macouria

Renseignements et réservations : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.



  • ECOUTEZ UN EXTRAIT DE LA B.O. « In my country » paroles : Aline César / musique & voix Yoann Le Dantec, Dramane Dembele
    Ecoutez le live radio enregistré à l’Echangeur le 4 décembre et diffusé sur la radio P-Node :
    • Texte & mise en scène : Aline César
      d’après le roman d’Aphra Behn Oroonoko, or, The Royal Slave. A True History
    • Avec : Caterina Barone, Dramane Dembele, Josué Ndofusu Mbemba / Assane Timbo, Nicolas Martel / Julien Flament, Lymia Vitte / Coralie Méride
    • Dramaturgie : May Bouhada
    • Collaboration artistique : Laora Climent
    • Musique originale : Yoann Le Dantec, Dramane Dembele
    • Chant : Marianne Seleskovitch
    • Costumes : Mina Ly
    • Accessoires : La Bourette
    • Statuettes : Sidikiba Kamara
    • Lumières : Orazio Trotta
    • Régie : Rémy Chevillard
    • Vidéos : Gaëlle Hausermann, Miguel Lienga, Stéphane Bellenger avec la participation d'Olivier Auguste
    • Photo & design affiche : Serge Nicolas, Work Division Paris
    • Crédit photos : Nicole Miquel (photos 2,5,6,8,15) et Benoîte Fanton (photos 1,3,4,7,9-14)
    • Captation et bande-annonce : Jean Sentis / Caspevi – Bord Cadre
    • Partenaires : DAC de Guyane, FEAC- Ministère de l’Outre-Mer, Jeune Théâtre National, Région Ile-de-France, Collectivité Territoriale de Guyane, Spedidam, Adami, Lire c’est partir, la Ferme du Buisson, le Hublot, Théâtre Eurydice, Ville de Saint-Laurent-du-Maroni, Théâtre de Macouria – scène conventionnée de Guyane, Fondation pour la Mémoire de l'Esclavage.
    • 2019 : 18 dates en Ile-de-France
    • 2020-21 : 19 dates en tournée, en Ile-de-France, en Guyane et en Suisse