localisation portable maroc application pour android jeux gratuit pirater whatsapp application root checker localiser un telephone galaxy note 7 logiciel espion gsm belgique espionner peut on espionner iphone sans installation pirater camera espion telephone pirater sms gsm localiser un ordinateur portable localisation iphone 7 application despionnage pirater un iphone jailbreaké comment surveiller un iphone X espionner iphone jailbreak localiser un telephone samsung s8 logiciel espion camera iphone localisation telephone apple surveillance station iphone app comment trouver un portable volé suivre un geolocaliser son logiciel espion sms iphone 6 logiciel espion samsung note edge espionner contact localiser un localiser mobile free trouver numero espion ecoute telephonique nicolas sarkozy application rootkits logiciel application de iphone X internet geçmişi görme girls day
Compagnie Asphalte


Le Projet Aladin

Le Projet Aladin

ateliers-spectacles avec enfants et adolescents

De 2004 à 2011, notre compagnie a développé un ambitieux projet dans le cadre de ses résidences en Seine-St-Denis intitulé « Projet Aladin ». Sous ce terme générique nous désignons les ateliers-spectacles avec les enfants des écoles et de la ville. Le Projet Aladin travaille sur la question de l’identité culturelle, de la mémoire, de la transmission, parle d’histoires d’exil et de terres promises, qui semblent être derrière soi, de parole, de représentation surtout, de l’ailleurs, de soi. Ce qui a son importance pour des enfants venus d’Afrique, du Maghreb, d’Europe de l’Est, d’un peu partout très au Sud de la Loire. Nés bien souvent dans des quartiers un peu trop au Nord de la Seine. « Projet Aladin » sonne un peu comme un nom de code, presque un nom d’opération révolutionnaire ! Le nom d’un dossier aux contours fluctuants. Et c’est ce qui définit le mieux la démarche, un projet en mouvement, en écriture, qui se nourrit avant tout de la rencontre théâtrale avec des enfants et des adolescents de Seine-Saint-Denis… et d’un vieil idéal.
« Aladin » symbolise ici l’image positive de l’Orient et des Sud en général. En produisant des représentations plutôt qu’en les subissant, ce projet a vocation à revaloriser et à réconcilier. Aladin symbolise ici l’archétype du conte sans fin, le voyage initiatique à travers les légendes et les cultures.
Plus qu’un atelier de théâtre, le Projet Aladin incarne une démarche : notre volonté est de donner aux enfants des outils d’expression à travers le théâtre, le chant et la danse contemporaine. Mais cela signifie aussi pour nous d’aller à la rencontre d’une diversité de cultures et de vécus.
Chaque fois, le spectacle est écrit et conçu au fil des ateliers avec les enfants. Le spectacle est une création, avec un texte écrit par Aline César, parfois en collaboration avec les élèves, et qui se dote de chansons et de chorégraphies originales.

Parallèlement, la compagnie mène d’autres ateliers (collège, lycée, ateliers d’écriture pour adultes...), avec l’agrément de Jeunesse et Sports et l’agrément de l’Education nationale, et dans le cadre de différents dispositifs institutionnels (Culture et Art au Collège 93, classe à PAC, Cucs, VVV, Projet Réussite Educative, etc.)



FOCUS

Ma vîlle - Projet Aladin # 7 - L’Ile-Saint-Denis - 2010
La ville et l’île. A priori deux univers diamétralement opposés. Pourtant, qui n’a jamais eu cette impression, en se promenant dans les périphéries urbaines, de naviguer à vue d’un îlot à l’autre, d’être noyé dans une juxtaposition d’îles urbaines sans cohérence et sans liens les unes avec les autres ? Partant de la s/in/g/sularité de l’Ile-Saint-Denis, nous questionnons ce paradoxe de la ville et de l’île. Sous les pavés la plage, dans la ville l’île, et l’île sur la scène…

  • ECOUTEZ UN EXTRAIT DE LA B.O. « Le Baron perché » / paroles A.César / musique Grégoire Hetzel / voix Anna Sigalevitch

    • Direction artistique, écriture : Aline César
    • Ateliers dirigés par : A.César, Anna Sigalevitch, Chrystel Calvet, Stanislas Siwiorek, Caterina Barone.
    • Musiques originales : Grégoire Hetzel, Anna Sigalevitch
    • Crédit photos : Nathaniel Baruch
    • Partenaires : Conseil Général de Seine-Saint-Denis, Direction Départementale de Jeunesse & Sports, l’Acsé, ville de Pierrefitte-sur-Seine, ville de l’Ile-Saint-Denis.
    En résidence à Pierrefitte-sur-Seine :
    • 2004 : Mémoire perdue - 70 élèves
    • 2005 : La Nuit de l’Orient-Express - 70 élèves
    • 2006  : Le Triptyque - 97 élèves
    • 2007 : Le Baron perché d’après Italo Calvino & Le Secret de la Reine de Saba d’après Mohamed Kacimi 96 élèves
    En résidence à l’Ile-St-Denis :
    • 2008 : Le chevalier inexistant d’après Italo Calvino - 38 élèves
    • 2009 : Mémoire perdue # 2 - 41 élèves
    • 2010 : Ma vîlle - co-écrit avec les élèves
      40 élèves
    • 2011 : Les oiseaux d’après Aristophane
      40 élèves